VOTATIONS DU 21 MAI 2017

Les votations de mai porteront sur d’importants sujets de politique environnementale. Voici les recommandations de vote des Verts JB.

OUI à la Stratégie énergétique 2050.

Elle nous concerne tous. Nous avons enfin l’occasion de faire sonner le glas du nucléaire en Suisse et de développer la production d’électricité propre et locale. Ce que certains pionniers, entreprises ou communes font depuis longtemps, devrait être appliqué à l’ensemble du pays : utiliser intelligemment l’énergie et favoriser les énergies renouvelables. Cette loi permet de ne plus dépendre de l’étranger. Elle est à la fois bonne pour l’agriculture, pour le climat, pour l’économie et pour les villes.

 

NON au crédit d’étude pour le réaménagement du réseau routier d’Aarwangen – Langenthal Nord.

Il faut refuser de consacrer 150 millions de francs au contournement d’Aarwangen, localité de 4400 habitants, pour un résultat plus que discutable. Le contournement prévu traverserait la région Emeraude de l’Oberaargau, projet bénéficiant d’une protection internationale. Le canton investit à cet endroit, à raison, des sommes considérables pour soutenir la biodiversité et la protection des espèces. Dès lors, il est incompréhensible, qu’il soit prêt à dépenser des millions pour une route contournement alors qu’un réaménagement de la traversée d’Aarwangen serait plus bénéfique et coûterait 50 millions.

 

OUI au crédit 2016-2019 pour l’octroi de l’aide sociale en matière d’asile.

Par le passé, le Grand Conseil s’est plusieurs fois prononcé en faveur d’un encadrement et d’un hébergement adaptés aux enfants. Les droits de l’enfant sont au coeur de cette solution spécifique. Ils doivent pouvoir vivre dans un environnement favorable à leur santé et à leur bon développement. Leurs journées sont par exemple structurées conformément aux besoins de leur âge et ils suivent des cours de langue et un enseignement scolaire sur mesure. Si le crédit est rejeté, le canton n’aura pas assez d’argent à disposition pour le domaine de l’asile et plus particulièrement pour les mineurs non-accompagnés ; ceux-ci doivent pouvoir être bien intégrés.