SUCCESSION DU CONSEILLER D’ÉTAT BERNHARD PULVER

De solides candidats Verts sont dans les starting-blocs
Le président du gouvernement en fonction, Bernhard Pulver, ne se présentera pas pour un quatrième mandat ; c’est ce qu’il a communiqué aujourd’hui. Avec Bernhard Pulver, le gouvernement perd un bâtisseur de ponts et un homme d’État Vert. Les Verts sont confiants : grâce à une solide candidature Verte, ils seront à l’avenir aussi représentés au Conseil exécutif.

Bernhard Pulver ne s’est pas décidé à la légère. Après mûre réflexion, il devenait évident pour lui qu’après douze années passées au Gouvernement, il était légitime de quitter cette fonction. « En tant que Conseiller d’État, on investit toujours énormément d’énergie pour la cause et un jour ou l’autre, il est temps de relever le gant et d’accumuler de nouvelles idées », c’est ainsi que Bernhard Pulver s’est exprimé aujourd’hui lors de la conférence de presse. Cependant, il n’en est pas encore là. Durant son année présidentielle, Bernhard Pulver veut débattre pour connaître où se situent les potentiels futurs du canton. Dans ce but, il veut initier un forum de discussion avec des spécialistes.
Modeler concrètement la transformation sociétale, technologique et économique est une préoccupation de Bernhard Pulver. Développer des projets susceptibles de recueillir une majorité mais également défendre des principes tout en restant toujours ouvert à d’autres personnes, d’autres opinions : tout cela le caractérise. Ses adieux ne sont ainsi pas définitifs. « C’est volontiers que je mettrai à nouveau ma capacité de travail et mes connaissances au service du bien commun, du canton de Berne et du pays. »

Les Verts du canton de Berne saluent l’homme d’Etat Vert Bernhard Pulver et le remercient pour son exceptionnel engagement en faveur du canton de Berne, de sa population et de ses institutions. « En tant que Directeur de la culture, Bernhard Pulver a donné des impulsions importantes ; en tant que Directeur de l’Instruction publique il a apporté de la continuité et en tant que père de l’école à journée continue, il a soutenu la compatibilité entre famille et travail. » ainsi lui rend hommage Natalie Imboden, co-présidente. Au travers de son travail en tant que Conseiller d’État, Bernhard Pulver a préparé le terrain pour qu’à l’avenir également on considère une participation Verte au gouvernement bernois comme une évidence.

Les Verts portent un regard optimiste vers le futur. « Grâce à une solide candidature Verte, nous pourrons à l’avenir aussi présenter une candidature pour le gouvernement » ainsi s’exprimait Jan Remund, le Co-président des Verts.
Les candidat,e,s potentiel,le,s au Conseil exécutif pour les élections de 2018 ne manquent pas. Entrent en particulier en ligne de compte les deux Conseillères nationales, les députées et députés expérimentés ainsi que les membres des exécutifs des grandes communes.
Sous la direction de la vice-présidente Anna-Katharina Zenger, la « commission de recherche » des Verts, a déjà commencé son travail. Jusqu’à fin août, des personnes issues des sections locales et régionales pourront être nommées. La nomination définitive aura lieu lors de l’assemblée des délégués Verts du 17 octobre 2017.

Vers l’article en pdf…