MOUTIER : VOTATION DU 18 JUIN 2017

En novembre 2013, la population du Jura bernois avait appelée à voter pour ou contre une nouvelle entité cantonale. Mis à part en ville de Moutier (55 % de oui et 45 % de non), le refus avait été net : près des trois quarts de la population de la région s’était exprimée en faveur du maintien dans le canton de Berne.

Faisant suite à la votation de 2013, le vote communaliste traduit la volonté des Gouvernements et des Parlements cantonaux de régler la question jurassienne. Ainsi le vote du 18 juin sur l’appartenance cantonale de Moutier constitue l’ultime phase d’un sujet qui a préoccupé les habitants du Jura bernois pendant de très longues années.

Depuis leur création en 2005, les Verts du Jura bernois ont toujours été soucieux de placer l’intérêt écologique et le développement durable de la région avant les questions d’appartenance cantonale. Ils ont souvent fait preuve de dynamisme et prôné une position d’ouverture et de dialogue dans le cadre de la question jurassienne. De plus, notre parti a toujours été un lieu où les opinions à ce propos se sont toujours exprimées ouvertement.

À nos yeux, ce vote, même s’il donne lieu à une confrontation d’idées marquée, met les principes démocratiques de notre pays en valeur. Une fois de plus, la population a la chance de pouvoir s’exprimer, de choisir et construire son avenir.

Quelle que soit l’issue du vote, nous mettrons tout en œuvre pour maintenir un équilibre régional fragilisé par cette votation. Nous souhaitons renforcer des conditions cadres favorables au développement de synergies interrégionales. Le déploiement d’offres de service intelligentes et coordonnées avec nos voisins de l’arc jurassien est essentiel.

Les Verts du Jura bernois invitent chaque citoyenne, chaque citoyen de Moutier à participer à ce vote afin que la décision soit l’expression de la volonté de la population.

Le 18 juin, cela ne fait aucun doute, provoquera à la fois des réactions de joie et de tristesse. Nous souhaitons qu’envers et contre tout la vie quotidienne puisse se poursuivre dans un esprit de dialogue constructif et dans le respect de la volonté de chacun.

Il sera possible, comme par le passé, et malgré la décision, de créer des structures permettant de continuer à vivre et à travailler ensemble pour le bien de la cité.

Que le Jura ne se braque pas si Moutier choisit de rester dans le canton de Berne ! Que Berne ne se braque pas si Moutier choisit de rejoindre le canton du Jura. Que le dialogue par-dessus les frontières soit plus fort que la fermeture et l’exclusion ! Que la région puisse continuer à progresser.

Compte tenu des enjeux environnementaux et des incertitudes économiques actuelles, les Verts du Jura bernois invitent chacune et chacun à maintenir l’importance de cette décision dans son contexte.