Les Verts listent neuf objectifs pour le canton de Berne

Pour les élections cantonales de mars, les Verts du Jura bernois veulent garder leur siège au Grand Conseil et au Conseil du Jura bernois. Mais forts d’une liste complète, ils espèrent en gagner plus

Lien pour l’article complet…

Les Verts du Jura bernois ont lancé jeudi leur campagne pour les élections cantonales de mars 2018. Le comité du parti a réuni la presse au CIP à Tramelan où il a dévoilé une liste de 9 objectifs axés sur la protection du climat, l’égalité sociale, la qualité de vie et l’économie verte. Pour la première fois, les Verts présentent quatre listes complètes avec 24 candidats au Conseil du Jura bernois et 11 au Grand Conseil. La députée sortante Moussia de Watteville est cumulée.

Pas que des « écolos »

Fraîchement arrivée au Grand conseil, Moussia de Watteville n’aime pas que l’on réduise son parti à son engagement pour l’environnement. Le programme des Verts est aussi social, notamment pour la formation, l’intégration et la santé, souligne-t-elle. Bien qu’elle aspire à une meilleure écoute entre la droite et la gauche en politique, la défense des acquis sociaux ne peut se passer d’un regain de la majorité au Grand Conseil pour la députée.

Alliance avec le PSJB

Le parti s’est apparenté au Parti socialiste du Jura bernois et appuie son candidat, Christophe Gagnebin pour le siège régional au Conseil-exécutif. Les Verts visent à conserver le siège de leur députée au Grand Conseil ainsi que celui au CJB. « Mais avec une liste pareille, on peut être un peu plus ambitieux » glisse le président de la section, Mathieu Chaignat. Parmi les actions de campagne, le parti invite la population à une rencontre avec le conseiller d’Etat Bernhard Pulver le 25 janvier. Il a conclu sa conférence en manifestant son engagement contre l’initiative « No Billag ».

Texte repris du site RJB.ch